naar top
Menu
Logo Print

DU PERSONNEL SUR MESURE GRACE A L'OUTSOURCING

Des professionnels qualifies pour un emploi a long terme

Trouver du personnel spécifiquement qualifié pouvant entrer en fonction directement dans un secteur spécialisé et dans des perspectives à long terme? Voilà qui semble bien utopique. Pourtant, les secteurs du nucléaire, de la pétrochimie, et bien d'autres encore, en Belgique y parviennent en travaillant avec PDM. L'entreprise compte une équipe de 200 'young potentials' qualifiés et en formation perpétuelle disponibles sur le long terme pour diverses tâches spécifiques chez leurs clients.

BUDGET

L'exécution de certaines tâches en sous-traitance dans les entreprises repose presque toujours sur des considérations économiques. Les entreprises peinent à investir dans les connaissances, le matériel et des heures de formation. Lorsque l'on envisage l'outsourcing d'activités, on se retrouve face à un manque criant de personnel qualifié disponible, surtout pour les entreprises spécialisées dans les régions industrialisées où la concurrence sur le marché du travail est acerbe. Les contractants préfèrent ne pas 'prêter' leurs travailleurs sur de longues périodes, car il faut pouvoir répondre aux besoins d'autres clients. Les contractants n'ont pas le temps de se faire aux méthodes de travail de l'entreprise dans laquelle ils sont envoyés. Des dépenses qui ne sont pas sans susciter des inquiétudes.

FORMATION

Le 'détachement', voilà la spécialité de PDM Group. L'entreprise (voir encadré) emploie près de 200 travailleurs tous formés et qualifiés spécifiquement selon les attentes de la clientèle. Il s'agit souvent de 'young potentials' (masters et bacheliers) dont le talent n'attend que d'être développé. Pour des missions spécialisées, les travailleurs de PDM suivent d'abord deux semaines de formation de base au cours desquelles sont abordées les matières propres au client. Ils suivent encore deux ans de formation spécialisée auprès des consultants du groupe PDM. Après leur formation en interne, il reste encore six mois de formation 'on site'. On obtient alors des professionnels qualifiés comme mentors. On observe alors souvent un échange entre les nouvelles idées du young potential et l'expérience (pratique) des anciens. L'interaction avec d'autres profils au sein de l'entreprise est également très enrichissante, tant pour le contractant que pour le travailleur du client.

LONG TERME

Forte de sa vision soutenant l'excellence industrielle, l'entreprise cherche à mettre en place un engagement à long terme avec ses clients. Outre la formation spécifique, les jeunes sont préparés pour le terrain et le rythme, et les comportements spécifiques qui caractérisent l'entreprise et ses travailleurs.

POTENTIEL D'EVOLUTION

Comme ne pas avancer revient toujours à reculer, les contractants employés sont constamment formés. Notamment dans le cadre de 'community sessions' qui voient plusieurs personnes se retrouver autour de thèmes spécifiques pour échanger leurs expériences. On évite ainsi une vision de tunnel et on construit la carrière des travailleurs, chez PDM ou chez le client.

SECTEURS INDUSTRIELS

Les travailleurs de PDM sont actifs dans de très nombreux secteurs, de la pharmaceutique au pétrole, au gaz et à la pétrochimie, jusqu'à la production nucléaire. Ainsi, récemment, une équipe de préparateurs est venue renforcer un site nucléaire en Belgique. Découvrez dans les témoignages ci-dessous comment cela se passe.

Tom Lenaerts,delivery managerCheyenne Dix, lead recruiter

PDM GROUP

PDM est une entreprise créée en 1971 aux Pays-Bas, sous le nom de Project Development and Management. Son fondateur, Piet Mesterom, s'est spécialisés dans le re-engineering, la revalorisation et la maintenance des installations de production existantes. Depuis Maastricht, le groupe se tient à la disposition des entreprise néerlandaises, belges et allemandes dans un rayon de 100 km. Au début des années 80, PDM est devenue une grande organisation multidisciplinaire qui réalisait des projet d'engineering et de la gestion de projet, en plus de maintenance engineering, de préparation de shutdown et d'activités de consultance dans le secteur de la maintenance, de l'organisation et de la gestion des coûts. A partir de 1990, PDM a intégré ses activités de maintenance et de shutdown dans un bureau d'engineering. A la fin des années 90, PDM a continué à se développer et a étendu son marché à l'ensemble du Benelux et à la région allemande du Ruhr. Depuis 2009, PDM est à nouveau une entreprise d'une marque et d'une vision uniques: l'excellence industrielle. PDM aide ses clients dans les domaines Turnaround, Maintenance et Reliability, Manufacturing et Engineering. Le siège du groupe est aujourd'hui installé à Maastricht et compte trois autres implantations (Rotterdam, Anvers et Eindhoven), pour un total de près de 200 personnes envoyés en clientèle, avec lesquels PDM vise une relation à long terme.


“JE RECHERCHAIS JUSTEMENT DES PROJETS VARIES"

Employe chez pdm au service de sabic


REJOINDRE PDM APRÈS SES ÉTUDES

Au terme de l'année académique 2015-2016, Sarah Aerts a quitté les bancs de la KU Leuven avec son master d'ingénieur industriel en chimie. Elle avait déjà décroché auparavant un baccalauréat en techniques chimiques à la Katholieke Hogeschool Limburg et travaillé comme opérateur pour un producteur de bio-énergie, le Group Machiels, et comme laborantin pour la fonderie Nyrstar. En juin 2016, elle a finalement rejoint PDM. “Ce qui m'a tout de suite plu, c'est qu'il est possible de travailler sur une grande variété de projets", explique l'ingénieur. “Les accompagnateurs m'ont vraiment écoutée et ont cherché les applications qui correspondaient le mieux à mes capacités."

PROJET DE REVALORISATION CHEZ SABIC

Depuis septembre 2016, Sarah travaille comme opérateur de revalorisation chez Sabic à Geleen. Et cela, après avoir suivi une formation assurée par le personnel de Sabic sur le site de l'entreprise. “Avec une équipe de quatre personnes depuis novembre, nous en comptons même trois de plus nous mettons en place l'arrêt de la production dans le but de réaliser des travaux", ajoute-t-elle. “Nous allons suivre les travaux également, et veiller à une reprise fluide des activités, dès qu'ils seront terminés."

SUIVI

Le suivi de l'équipe de sept personnes envoyées chez Sabic à Geleen est assuré par PDM. “Régulièrement, nous nous retrouvons tous les sept. Nous parlons de nos expériences avec les deux accompagnateurs PDM et nous nous concertons. En cas de problèmes éventuels, nous avons toujours l'occasion de discuter et de chercher ensemble de bonnes solutions."

CONSTRUIRE SA CARRIÈRE

Sarah Aerts aimerait évoluer, en restant chez PDM: “Les expériences professionnelles acquises ici en tant qu'opérateur de revalorisation m'aident à me construire un solide bagage professionnel", explique-t-elle enjouée. “A terme, je voudrais pouvoir prendre la responsabilité totale d'un projet. Chez PDM, les gens connaissent mes ambitions. Ils connaissent aussi mes points forts, mes intérêts, et savent que je perçois cette variété de missions comme un point important. Grâce à l'accompagnement d'experts, j'espère pouvoir mener une belle carrière enrichissante."


SABIC À GELEEN

aftakraakeenheid van Sabic in Geleen

Le site de production de Sabic aux Pays-Bas à Geleen produit des matières premières pour la production de plastiques divers à partir d'hydrocarbures issus du pétrole. Les deux vapocraqueurs produisent surtout de l'éthane et du propane, matières premières pour les plastiques à base de polyuréthane et polypropylène. Ces plastiques sont produits sous haute et basse pression sur huit sites successifs.Saudi Basic Industries Corporation, dont le siège se situe à Riyadh et le siège européen à Sittard, est l'une des plus six plus grandes entreprises pétrochimiques au monde. Sabic emploie près de 40.000 travailleurs partout dans le monde et est active dans cinquante pays. L'entreprise compte cinq grands sites de production en Europe, dont celui de Geleen.