naar top
Menu
Logo Print

CONSOMMATION D’HUILE INFERIEURE GRACE AU PARTENARIAT AVEC SHELL

Bredenoord apprend a ‘lire’ l’huile pour devenir plus durable

Malgré ses 80 ans, Bredenoord, le fabricant et fournisseur de groupes électrogènes, bancs de charge, poteaux de charge, mâts lumineux, transformateurs et armoires de distribution de la Gueldre, est plus actuel que jamais en ces temps de pénurie de courant, d’accords climatiques et de véhicules électriques. Dans ce monde changeant, la viabilité est une partie importante de la stratégie d’entreprise. Cette durabilité s’exprime dans le dimensionnement exact des groupes en relation avec l’application, mais aussi dans le service de maintenance, où l’huile n’est vidangée des groupes que quand c‘est nécessaire.

Bredenoord presteert beter dankzij Shell stroomaggregaten
De nombreuses personnes associent les batteries au stockage de l’énergie provenant des panneaux solaires. L’ap­plication est plus largement engagée, aussi dans la construction et l’infrastructure. Avec la garantie du courant ...

PROFIL DE L’ENTREPRISE

Retour en arrière

Nous parlons 1937, lorsque Jan Bredenoord, gérant d’une menuiserie à Apeldoorn, a eu une idée quand il a vu toute la sciure de bois sur le sol. En effet, l’entrepreneur futé a vu comment transformer cet produit résiduel quasi sans valeur en quelque chose de quasi indispensable pour chaque usine: le courant. Via le dégazage de ce bois, Bredenoord a décidé d’entraîner un groupe électrogène, pas seulement pour ses machines, mais également pour grosso modo 200 fermes à proximité.

Rental

Bredenoord rental ShellBredenoord trouve donc son origine dans la livraison de courant, puis on s’est mis à vendre également, et aussi à louer de temps à autre, des groupes d’occasion dans les années 60, sous la direction des fils Nico et Jan Bredenoord, avec le service de livraison comme l’un des principaux piliers de l’entreprise. “Tout le monde ne profite pas d’une arrivée de courant permanente sur un endroit fixe”, entame Margien Storm van Leeuwen, Manager New Business, Marketing & Communication chez Bredenoord. “Maintenant, la location est devenue la plus grande business unit de notre société, représentant deux tiers du chiffre d’affaires total.” Le rayon d’action de l’unité de location s’étend à toute l’Europe occidentale, la couverture de l’appareil logistique étant surtout fondamentale.

Business unit solutions

Pour des projets plutôt de longue durée et importants dans le monde entier, il y a la division Business Unit Solutions. Des exemples typiques sont la Ligue européenne de Football, les Jeux olympiques ou les Championnats du Monde, mais aussi les projets de construction plus grands. En résumé: des projets pour lesquels une alimentation électrique supplémentaire sur une plus longue durée est essentielle pour garantir la réussite de l’événement ou projet. “Nous livrons aussi des groupes dans certaines villes du continent africain, qui pompent un courant supplémentaire à certains moments de la journée – quand la capacité du réseau local est faible – afin de pouvoir niveler la demande de courant (peak shaving).”

Service & ventes

Verhuur Bredenoord stroomaggregaten stroomzekerheid“En régle générale, nous voyons que la société évolue de plus en plus vers une sharing economy, et donc la vente devient aussi moins pertinente pour nous”, raconte Margien Storm van Leeuwen. “La composante service a fait exactement le mouvement inverse.” L’importance du marché du remplacement et de l’aspect surveillance sur les groupes électrogènes de secours par exemple augmente de plus en plus. L’incertitude du réseau fixe croît, la pertinence du courant de secours est donc grande, certainement vu la sensibilité de certains composants. “L’achat d’un groupe électrogène est une chose, mais garder l’appareil dans un état optimal et tester en direct si la charge fournie est réellement identique à la charge postulée, en est une autre. Ceci explique le bon comportement de la location des groupes.”

CHOIX DE L’HUILE LIE AU MOTEUR

“Au sein de Bredenoord, nous utilisons un vaste arsenal de types de moteur et marques”, raconte Toon Bruining, manager Rental chez Bredenoord. “C’est tout un art de trouver un type d’huile capable de couvrir toute notre gamme de groupes, une attente à laquelle Shell a su répondre. Leur portefeuille est axé sur la fourniture d’un type d’huile au sein de toutes ces approbations et spécifications, qu’il s’agisse d’un moteur Volvo, Cummins ou MAN. Le choix du moteur fut une première étape, l’étape suivante est de retirer effectivement le maximum de l’huile.”

Toon Bruining (Bredenoord): “Par le passé, nous avons décidé de les prévoir sur une base théorique de 700 heures de fonctionnement. Puisqu’un filtre devrait être remplacé le plus souvent, nous avons décidé de vidanger l’huile à chaque fois.”"

ENTRETIEN

Après qu’un groupe est loué, il prend immédiatement la direction de la ‘groenmaakstraat’. Là, le groupe fait l’objet d’un entretien avant de recevoir le feu vert pour la location. “Ici, nous testons aussi que le groupe délivre toujours ce que promet Bredenoord”, raconte Margien Storm van Leeuwen. “Il ne s’agit pas seulement de dépoussiérer avec un chiffon et d’actionner le bouton marche-arrêt, non, nous contrôlons réellement l’output postulé.”

Bredenoord effectue les entretiens plus grands en majorité en régie. “Par le passé, nous avons décidé de les prévoir sur une base théorique de 700 heures de fonctionnement”, précise Bruining. “Puisqu’un filtre devrait être remplacé le plus souvent, nous avons décidé de vidanger l’huile à chaque fois.”

Lisa Montanari (Shell Lubricants): "Nous avons dû constater que cette huile était parfois assez vite vidangée, sur la base de ce modèle théorique des 700 heures de fonctionnement. Alors qu’on aurait pu prester un nombre significatif d’heures supplémentaires en combinaison avec la surveillance des conditions.”"

LA PROBLEMATIQUE

Toutefois, des doutes ont été émis à l’encontre de la rentabilité et de la durabilité de cette approche, dixit Lisa Montanari, key account manager chez Shell Lubricants: “Ainsi, Bredenoord utilise depuis pas mal de temps déjà une huile Shell de haute qualité. Cependant, nous avons dû constater que cette huile était parfois assez vite vidangée, sur la base de ce modèle théorique des 700 heures de fonctionnement. Alors qu’on aurait pu prester un nombre significatif d’heures supplémentaires en combinaison avec la surveillance des conditions.”

Shell helpt Bredenoord beter te draaien olie stroomaggregaten
Difficile de savoir quand a débuté la collaboration entre Bredenoord et Shell. “Cela pourrait aisément se situer il y a 60-70 ans”, confie en riant Margien Storm van Leeuwen. “En tout cas, Shell est depuis toujours notre fournisseur de combustibles et lorsqu’on a lancé GTL (Gas-to-Liquid), nous avons décidé d’intensifier la collaboration”  

SOLUTION

Le choix d’une huile alternative dont la tenue se rapproche davantage du modèle théorique des 700 heures de fonctionnement, aurait pu être une option. “Alors que l’intervalle du changement d’huile resterait inchangé dans ce cas-ci, on devrait quand même vidanger moins souvent une bonne huile”, raconte Marvin Lindeboom, tactical buyer chez Bredenoord. Se refusant à conclure des compromis sur la qualité de l’huile, il a été décidé chez Bredenoord de dialoguer avec Shell pour élaborer un programme en commun.

Le schéma de maintenance

“Un élément de ce programme consiste à vérifier de quoi est constitué le schéma de maintenance, où se situent les difficultés et de quelle manière se déroule la surveillance, pour remédier plus vite à certains problèmes, sur la base de notre savoir-faire”, raconte Montanari. “Ainsi, il est parfaitement possible que nous ayons pu déjà constater une certaine problématique sur un type de moteur spécifique chez un autre client. Et cela fait alors partie de notre prestation de services d’accorder un support technique à Bredenoord pour prendre contact, par exemple, avec Cummins, afin de parvenir ensemble à une solution. Nous pouvons ainsi offrir matière à discussion et parvenir plus vite à une solution. Et c’est à nous de le faire.”

Lisa Montanari (Shell Lubricants): "L'analyse de la qualité de l'huile peut vous en apprendre beaucoup: L’huile vous en apprend sur votre propre machine, comme une sorte d’analyse de sang. ‘A quel point la machine est-elle saine en fait?’ Usure, corrosion, dégradation de l’huile à cause des températures élevées, … "

Mesurer la qualité de l’huile

Un second élément concerne la mesure de la qualité de l’huile. “Nous n’avons pas de laboratoire à l’heure actuelle, mais nous examinons avec Shell comment assurer cette surveillance par nos propres collaborateurs”, confie Lindeboom, soutenu ici par Montanari: “Cette analyse de tendance peut vous en apprendre beaucoup: L’huile vous en apprend sur votre propre machine, comme une sorte d’analyse de sang. ‘A quel point la machine est-elle saine en fait?’ Usure, corrosion, dégradation de l’huile à cause des températures élevées, … Nous essayons surtout de savoir quel est l’impact du stress exercé sur l’huile, afin d’exposer les liens causaux. Par exemple, il est possible que le design doit être changé ou qu’une certaine filtration (supplémentaire) est nécessaire. Et vous pouvez apprendre tout cela de l’huile, mais vous devez bel et bien savoir alors comment ‘lire’ l’huile.” Dans cet ‘apprentissage de la lecture’ de l’huile, il est important de tenir compte des facteurs environnementaux. Les machines et leur huile se comportent, en effet, différemment en relation avec, par exemple, la température ambiante (les huiles deviennent plus visqueuses à températures plus basses). De plus, non seulement la durée de fonctionnement est importante, mais certainement aussi le temps mort.

“Le fonctionnement à plein régime sur une machine qui s’est arrêtée pendant deux ans, est une toute autre forme de stress que le fonctionnement continu d’une machine; mais tous deux ont leur effet sur la durée de vie aussi bien de l’huile que de la machine.”

Lisa Montanari (Shell Lubricants): “Le fonctionnement à plein régime sur une machine qui s’est arrêtée pendant deux ans, est une toute autre forme de stress que le fonctionnement continu d’une machine; mais tous deux ont leur effet sur la durée de vie aussi bien de l’huile que de la machine.”

LIEN AVEC LE REMOTE MONITORING

Bredenoord stroomaggregaten Shell“Nous effectuons actuellement de grands pas en direction de la surveillance à distance, à l’aide de la commande ComAp”, raconte Toon Bruining. “Le PLC intégré doit permettre de lire de nombreuses données des groupes, de suivre plus vite les perturbations éventuelles et de procéder à des entretiens plus efficaces.”

De l’entretien réactif à l’entretien prédictif donc, avec les remerciements à la surveillance à distance des heures de fonctionnement, perturbations et niveaux de combustible. “Via l’expérience acquise par Bredenoord au cours de ces 80 années en matière de marques et types de moteur, nous pouvons fortement développer cette surveillance”, estime Margien Storm van Leeuwen. “Le choix des composants et de l’endroit d’utilisation des groupes fait que notre personnel peut prévoir avec une précision raisonnable la vie ultérieure des groupes lors de l’entretien.”

CONCLUSION

“A l’aide d’une analyse de tendance de l’huile, vous pouvez accroître la fiabilité des groupes”, explique Lisa Montanari. “Une analyse de tendance vous permet aussi, en outre, de montrer que l‘huile n’est pas du tout un coût caché, mais plutôt un moyen d’allonger de cinq ans, par exemple, le coût d’amortissement d’une machine ou de réduire le besoin de pièces détachées.” 

UNE PERIODE PASSIONNANTE S’ANNONCE

Pour une société telle que Bredenoord, qui évolue au point de rencontre entre les combustibles classiques d’une part et le courant électrique d’autre part, une période passionnante s’annonce.

Bredenoord Big Battery Box”Assurément, c’est exact”, confirme Storm van Leeuwen. ”La garantie de courant reste le cœur de Bredenoord, même si la transition énergétique entraînera une nouvelle acception de ce concept. Avec la percée de la voiture électrique, le réseau électrique sera nettement plus chargé qu’avant à certains moments crêtes. Grosso modo, chacun rentre à son domicile après le travail au même moment et branche sa voiture. Sans équipements adaptés, ceci engendre forcément des problèmes. La production de courant est la réponse classique, mais de plus en plus souvent, il s’agit de stabiliser la demande et le réseau. Dans ce das, le demandeur n’a pas besoin d’un groupe électrogène, mais de batteries, une trajectoire que nous suivons intensément depuis 2012. Notre ‘Big Battery Box’, l’évolution de l’Esaver qui réalisait déjà une économie considérable de combustible fossile, doit pouvoir fournir un réseau électrique stable (peak shaving) dans une étroite largeur de bande à l’aide d’une FCR (Frequency Containment Reserve). Attention: dans ce cas, nous parlons d’une taille d’échelle qui est d’application quasi exclusivement aux projets ou événements plus grands, et donc pas pour par exemple un minigrid dans une maison privée.”

SHELL

SHELL

WEENA 70
3012 CM ROTTERDAM
+31104415000
-
www.shell.com